Présentation


 

Restituer un parcours de vie est toujours un exercice compliqué. En restituer exactement l’essence, les instants qui ont tout changé, les « aujourd’hui est le premier jour du reste de ma vie » est à mon sens impossible.

Il en résulte ce que nous sommes, dans nos forces, nos faiblesses, nos convictions et nos aptitudes façonnés par les chaos et les bonheurs d’un chemin qui restera unique et propre à chacun. Il en résulte une certitude d’une ligne qu’on a viscéralement envie de suivre.

Au cours de mes nombreuses lectures, j’ai pu remarquer qu’être ce qu’on appelle « médium » c’est être soumis à de nombreuses tempêtes et épreuves de vie qui nous emmènent souvent aux portes de la mort. Comme si un passeport était nécessaire pour exercer ce métier ou se servir de ce que beaucoup appellent un « don ». Comme si les médiums étaient des chercheurs de l’extrême.

Je ne saurais dire si c’est une généralité. Ce que je sais c’est que les épreuves de vie ne sont pas l’apanage d’une « poignée » mais propres à tout le monde. Et lorsqu’une épreuve de vie se présente, conscientise-t-on que c’en est une ? Je n’en suis pas sûre. Nous la vivons comme nous pouvons avec ce que nous avons et c’est tout. Et lorsqu’elles se démultiplient, quelque chose en nous joue aussi la démultiplication, une puissance sans nom.

Ainsi, mon parcours de vie est celui d’une humaine face à son karma et ses choix d’âme, comme nous tous.

Ce dont je me rappelle c’est que j’ai eu très tôt la certitude que chacune de nos actions se répercutait quelque part et nous renvoyait quelque chose. Ce qui m’a très tôt amenée au questionnement de ma propre responsabilité vis-à-vis des autres.

 

 


À mon commencement était le verbe…



Je pense avoir vécu une enfance qui a oscillé entre la conscience que quelque chose de questionnant m’habitait, quelque chose qui me faisait me sentir à la fois en retrait et en avance, et la certitude d’être profondément « commune » et sans relief. Je garde simplement le souvenir d’écrire dans des cahiers des mots ou des phrases que j’entendais et qui, à la fin, formaient de véritables discours ou histoires. Les sujets variaient, cela passait des saisons à la lune, la vie, la mort, l’histoire d’un serpent qui se mordait la queue (peut-être ce fameux karma !!) et bien d’autres.

J’avais conscience que les mots véhiculaient des informations, des sens et pouvaient soulager. Alors ce qui résonnait comme étant bien « informé » pouvait guérir…

Ces cahiers d’enfant et la joie qu’ils me procuraient ont été emportés par le temps et par des pertes d’êtres chers. Ces traversées du désert… Nous les connaissons tous.

Pertes, accidents, maladie, douleurs, poignée de main avec la mort, tous nous les connaissons. A moi il m’ont révélé mon propre langage. C’est ainsi que se sont rappelées à moi mes propres couleurs, ces tant craintes ou admirées « aptitudes ». C’est ainsi « qu’on » m’a rappelée au discernement, à l’écoute et au positionnement. C’est ainsi que j’ai renoué avec ces énergies guides qui nous entourent, partout où nous sommes. Et c’est ainsi que j’ai décidé de me battre contre mon démon de l’illégitimité pour en ressortir un espoir d’authenticité à mettre au service de tous.


Le travail sur soi est interminable mais les victoires sont autant d’actes d’amour qui nous enrichissent.


Aujourd’hui je travaille dans le but de montrer à chacun que tout est possible. Que du rien nait le tout. Et que notre pire ennemi c’est nous-même. La richesse c’est que nous pouvons devenir notre meilleur ami et nous indiquer le chemin avec une exactitude qui dépasse l’entendement.

Dans mes accompagnements ou les guidances données par les sphères élevées, je travaille à réparer toute forme de séparation qui se manifeste en vous, de quelque façon que ce soit, afin que vous puissiez accéder à l’unité de votre être. Cette unité vous redonne les rênes de votre vie et la capacité de décision. Ce pouvoir de décision représente votre capacité d’auto-guérison. Lorsque cette capacité s’active en vous, votre vie change et vous en donnez la direction.



 


Votre âme SAIT guérir…



Je travaille à rétablir le mouvement, à corriger les programmes internes qui vous empêchent d’être, à libérer les blocages en passant par un champ informationnel immensément riche, celui qui ressort de la symbiose de votre principe « corps-âme-esprit ».

Si je devais résumer mon champ d’action, je dirais que je vous accompagne dans vos propres passages d’existence. Dans ma perception des choses, nous entrons régulièrement dans des passages et nous pouvons en rester prisonniers. C’est à cet instant que peut se développer la maladie, le mal-être, la déprime, les douleurs chroniques, les questions existentielles et moultes épreuves de vie. C’est notre perception du monde qui nous emprisonne dans nos passages. Chaque passage induit un deuil, étape très importante pour nous habiller de nos propres richesses et évoluer.

Parce que nous sommes constante renaissance.

Si tout ceci résonne en vous ma porte vous est ouverte.
 

Stéphanie Halgand