Le point de vue d'en haut - Mois de juillet

Chaque mois vibre de ses énergies et nous offre la possibilité de travailler avec celles-ci pour vivre notre vie en conscience et s’offrir l’opportunité d’évoluer

 

Texte canalisé

Le point de vue d’en haut…

    Les énergies guides vous parlent du mois de juillet

 

 

 

Amis d’en bas, nous observons depuis nos sphères que vous continuez à vous départir de vos couches inutiles, encore et toujours, lentement. Cette quête d’authenticité, ce nettoyage de vos conditionnements illusoires, vous laissent stagnants en vos demeures intérieures. Seuls, en questionnement, l’énergie du « à quoi bon ? » flotte dans votre air.

Vous vous réveillez certains jours avec l’envie pressante de tout changer, de tout bouleverser, de suivre une nouvelle voie, plus alignée… Puis vous êtes rappelés par la prison de vos peurs, qui vous ralentit, vous cloisonne et vous retient.

Ceci se nomme éveil, longs périples de constructions sitôt déconstruites et reconstruites en des énergies plus ajustées et plus élevées.

Jamais vous ne reculez, nous sommes à vous le dire aujourd’hui. Ces illusions de retour en arrière, de stagnation, de vide, ne sont bien que des illusions mises en place par l’ego affolé par vos envols respectifs.

C’est vous-mêmes que vous reconstruisez, et ce mois de juillet porte la vibration de la construction. Il porte la vibration des conclusions portées à une longue introspection.

« Où en suis-je ? Ai-je avancé ? Je ne me sens plus vibrer… »

Et pourtant vous vibrez. Mais bien plus haut.

Aussi tous dans vos vies, d’anciennes relations pesantes vous vous départissez, d’anciens schémas familiaux vous vous déliez.

Ce mois-ci vous prenez encore plus conscience de ce qui se délie. Pourquoi cela ? Parce que vous prenez conscience de tout ce qui vous relie, vous relie à vous-mêmes.

Nous vous observons pris dans des nuages d’hésitations, puis rapidement les nuages se dissipent et vous voici dans l’impulsivité d’une action ou d’un mot, parfois immédiatement regrettés.

Nécessaire culpabilité. Qui n’a que trop duré.

En ce mois de juillet, vous prenez conscience de ce qui ne prendra plus. Et distance se fera face à cela. Tous vous êtes atteints de soudaines prises de conscience. Et le puzzle de votre authenticité continue à se construire.

Construction, déconstruction.

Nous disons repos, retraite et introspection.

Nous vous invitons à ne point sur-réagir mais à contacter votre Sagesse. Nous vous observons séparés à l’intérieur de vous.

En ce mois de juillet, mois d’été, se présente à vous l’opportunité de confronter vos propres polarités et de les réconcilier. Masculin et féminin sont à se retrouver en vous, ouvrant la porte à des relations plus ajustées. Tantôt le masculin domine, maitrise et s’impose. Tantôt le féminin se soumet, adoucit et se rebelle. Et ces deux forces alliées, y avez-vous pensé ? Ceci se nomme UNITE.

C’est l’opportunité de vibrer de votre unité primordiale qui s’offre à vous en ce mois 7. Toujours plus complets, toujours plus unis. Pour ne plus jamais se départir, pour retrouver ce qui est UN.

Les énergies vous ouvrent la voie de la réconciliation du deux. Masculin et féminin, mais pas seulement. Soi Divin et Soi Supérieur également. Réconciliez vos polarités, réconciliez subtil et densité, spiritualité et matérialité. Unifiez. Unifiez.

 

Les brèches se colmatent. Plus que de la simple colle, c’est la grâce de vous unir en vous-même qui vous est offerte. Que se produit-il lorsqu’on vibre l’unité ?

 

Qui sème l’Unité, récolte l’Unité.

Salutations de l’Incréé